Thomas Savary

Correcteur professionnel

Supports de travail

Le service de correction proposé intervient à deux étapes.

Préparation de copie

Sauf, à la demande, pour des textes courts de type cour­rier ou CV, nous n’as­surons pas la mise en pages de vos docu­ments. Notre inter­ven­tion ? Vous res­ti­tuer un texte soi­gneu­se­ment re­vu et cor­rigé, sous la forme d’un fi­chier infor­ma­tique suscep­tible, le cas échéant, de ser­vir de base de tra­vail à un opé­ra­teur PAO : ma­quette, mise en pages, typo­gra­phie, etc.

À cette étape, nous travail­lons exclu­si­ve­ment sur fi­chiers in­for­ma­tiques.

Correction d’épreuves

Sur les épreuves papier fournies par vous, nous appli­que­rons les codes de cor­rec­tion usuels. Ces codes ne sont com­pré­hen­sibles que des pro­fes­sion­nels. Si vous ne les mai­tri­sez pas, et si ces épreuves ne sont pas des­ti­nées à être re­lues par un pro­fes­sion­nel de l’édi­tion (dans le cas, par exemple, où le contrat passé avec votre impri­meur ne prévoi­rait pas de cor­rec­tions à ce stade de la pré­impres­sion), il se­rait pré­fé­rable de faire appel à nous du­rant la pre­mière phase de la prépa­ra­tion de copie, avant tout tra­vail de mise en pages.

Nous travaillons également sur les épreuves au for­mat PDF : pour in­di­quer les cor­rec­tions à appor­ter, nous recou­rons alors aux anno­ta­tions que ce for­mat de fichier per­met d’inclure dans le docu­ment lui-même.

Nous ne sommes pas en mesure de trai­ter les fi­chiers de tra­vail de lo­gi­ciels de PAO tels Xpress, Indesign ou Scribus, mais nous acceptons les fichiers sources Latex, Lualatex, Xetex ou Lyx note.

Quels formats de fichiers ?

Pour la préparation de copie, nous travaillons essen­tiel­le­ment avec la suite bureau­tique Libre­office. À l’exclu­sion des fi­chiers des logi­ciels de PAO, tout for­mat peut être uti­li­sé, dans la me­sure où nous par­ve­nons à ou­vrir vos docu­ments. Dans le cas con­traire, il va de soi que nous vous pré­vien­drions dans les meilleurs délais.

Nous préférons travailler au format Open Docu­ment (ODT, ODP, ODS) ; Libre­office n’en per­met pas moins de trai­ter les for­mats de Micro­soft (DOC, DOCX, XLSX…). Si les docu­ments sim­ples ne po­sent au­cun pro­blème, il faut sa­voir que le recours à certaines fonc­tions com­plexes peut hélas entrai­ner quel­ques ano­malies : nous vous conseil­lons de ne pas com­men­cer de mise en forme com­plexe de vos docu­ments avant qu’ils aient été cor­rigés.

1. Textes

Les formats ODT, DOCX et DOC per­mettent le suivi des mo­di­fi­ca­tions — mal­heu­reu­sement, il sem­ble­rait que les bugs soient fré­quents avec le for­mat RTF. Les cor­rec­tions sont alors enre­gis­trées sans sup­pri­mer le texte ori­gi­nal. Les modi­fi­ca­tions pro­po­sées peu­vent en­suite faire l’ob­jet d’un suivi sys­té­ma­tique de votre part : au cas par cas, vous pou­vez alors soit les va­li­der défi­ni­ti­ve­ment, soit au con­traire les reje­ter. Si vous ne dis­po­sez pas du temps né­ces­saire à une véri­fi­ca­tion sys­té­ma­tique des modi­fi­ca­tions ap­por­tées, vous pou­vez à tout mo­ment choi­sir de les accep­ter en bloc, en une seule opé­ra­tion. Nous pen­sons qu’il s’agit pour vous de la solu­tion idéale.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la fonc­tion de suivi des mo­di­fi­ca­tions, ou bien si vous travail­lez dans un for­mat de fichier ne per­met­tant pas ce suivi, vous pou­vez alors op­ter pour une des deux autres solu­tions :

Dans le premier cas, vous re­pé­rez aisément les modi­fi­ca­tions ap­por­tées, ce qui vous per­met en cas de besoin de rétablir vous-même le texte original ; dans le second cas, vous nous faites absolument confiance : cette so­lu­tion vous per­met de bénéficier du tarif le plus avan­ta­geux, et ga­ran­tit un dé­lai op­ti­mal.

2. Présentations

Pour les présentations vidéos, nous travaillons plus volontiers au for­mat Open Docu­ment (ODP). Le for­mat PPT du logi­ciel Power­point est néan­moins pris en charge.

Mal­heu­reu­se­ment, la suite bureau­tique que nous uti­li­sons ne per­met pas le sui­vi des modi­fi­ca­tions pour les pré­sen­ta­tions. Il vous fau­dra dès lors op­ter soit pour la cor­rec­tion silen­cieuse, soit pour la cor­rec­tion en rouge.

3. Pages web, documents HTML

Nous pouvons travailler directement au format HTML, ou bien vous pro­po­ser le document corrigé dans un fichier texte en annexe (ODT, RTF, DOC, DOCX).

Si vous utilisez un autre for­mat de fi­chier que ceux men­tion­nés, nous vous prions de nous en in­for­mer : nous nous assu­re­rons, avant toute pro­po­si­tion de de­vis, qu’il nous est pos­sible de trai­ter les docu­ments au for­mat que vous nous adressez.

Tarifs 2017

© Thomas Savary, 2010-2017. Tous droits réservés.