Thomas Savary

Correcteur professionnel

Supports de travail

Le service de correction proposé intervient à deux étapes.

La préparation de copie

Sauf, à la demande, pour des textes courts de type courrier ou C.V., nous n’as­surons pas la mise en pages de vos documents. Notre inter­ven­tion ? Vous restituer un texte soigneusement revu et corrigé, sous la forme d’un fichier informatique susceptible, le cas échéant, de servir de base de tra­vail à un opé­ra­teur P.A.O. : maquette, mise en pages, typo­gra­phie, etc.

À cette étape, nous travaillons exclu­si­ve­ment sur fichiers in­for­ma­tiques.

La correction d’épreuves

Sur les épreuves papier fournies par vous, nous appliquerons les codes de cor­rec­tion usuels. Ces codes ne sont com­pré­hen­sibles que des pro­fes­sion­nels. Si vous ne les mai­tri­sez pas, et si ces épreuves ne sont pas des­ti­nées à être re­lues par un pro­fes­sion­nel de l’édi­tion (dans le cas, par exemple, où le contrat passé avec votre impri­meur ne prévoi­rait pas de cor­rec­tions à ce stade de la pré­impres­sion), il serait préférable de faire appel à nous durant la première phase de la préparation de copie, avant tout travail de mise en pages.

Nous travaillons également sur les épreuves au for­mat PDF : pour indi­quer les cor­rec­tions à appor­ter, nous recou­rons alors aux anno­ta­tions que ce for­mat de fichier per­met d’inclure dans le docu­ment lui-même.

Nous ne sommes pas en mesure de trai­ter les fi­chiers de tra­vail de lo­gi­ciels de P.A.O. tels Xpress, Indesign ou Scribus, mais nous acceptons les fichiers sources Latex, Lualatex, Xetex ou Lyx note.

Quels formats de fichiers ?

À l’exclusion des fichiers des logiciels de P.A.O., tout format peut être uti­li­sé, dans la mesure où nous parvenons à ouvrir vos documents. Dans le cas contraire, il va de soi que nous vous préviendrions dans les meilleurs délais.

Nous préférons travailler au format Open Document (ODT, ODP, ODS), uti­li­sé notam­ment par les suites bu­reau­tiques Libre­office ou Calligra ; mais nous pou­vons éga­le­ment tra­vailler sous Micro­soft Word 2010, qui per­met de trai­ter au mieux les for­mats na­tifs de Micro­soft (RTF, DOC, DOCX). Pour les for­mats PPT, PPTX XLS, XLSX, nous som­mes cepen­dant obli­gés d’uti­li­ser Open­office, ce qui de temps à autre peut en­trai­ner des pro­blèmes de com­pa­ti­bi­lité.

1. Textes

Les formats ODT, DOC, DOCX et RTF permettent le suivi des mo­di­fi­ca­tions — mal­heu­reu­sement, il semblerait que les bugs soient fréquents avec le format RTF. Les cor­rec­tions sont alors enregistrées sans supprimer le texte ori­gi­nal. Les modifications proposées peuvent ensuite faire l’ob­jet d’un suivi sys­té­ma­tique de votre part : au cas par cas, vous pou­vez alors soit les va­li­der définitivement, soit au contraire les rejeter. Si vous ne disposez pas du temps nécessaire à une vérification systématique des modi­fi­ca­tions ap­por­tées, vous pouvez à tout moment choisir de les accepter en bloc, en une seule opération. Nous pensons qu’il s’agit pour vous de la solution idéale.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la fonction de suivi des mo­di­fi­ca­tions, ou bien si vous travaillez dans un format de fichier ne permettant pas ce suivi, vous pouvez alors opter pour une des deux autres solutions :

Dans le premier cas, vous re­pé­rez aisément les modi­fi­ca­tions ap­por­tées, ce qui vous per­met en cas de besoin de rétablir vous-même le texte original ; dans le second cas, vous nous faites absolument confiance : cette so­lu­tion vous per­met de bénéficier du tarif le plus avan­ta­geux, et ga­ran­tit un dé­lai op­ti­mal.

2. Présentations

Pour les présentations vidéos, nous travaillons plus volontiers au format Open Document (ODP). Le format PPT du logiciel Powerpoint est néanmoins pris en charge.

Mal­heu­reu­se­ment, la suite bureautique que nous utilisons ne permet pas le suivi des modifications pour les présentations. Il vous faudra dès lors op­ter soit pour la correction silencieuse, soit pour la correction en rouge.

3. Pages web, documents HTML

Nous pouvons travailler directement au format HTML, ou bien vous pro­po­ser le document corrigé dans un fichier texte en annexe (ODT, RTF, DOC, DOCX).

Si vous utilisez un autre format de fichier que ceux mentionnés, nous vous prions de nous en informer : nous nous assurerons, avant toute propo­si­tion de devis, qu’il nous est possible de traiter les documents au format que vous nous adressez.

Tarifs 2016

© Thomas Savary, 2010-2016. Tous droits réservés.